La cuisine selon vos envies

Auguste, un restaurant étoilé discret, peu onéreux mais sans peps

Octobre 2015,

Entre les touristes venus visiter le musée Rodin et les hommes politiques se rendant à l’assemblée Nationale, se trouve le restaurant du chef étoilé Gaël Orieux, Auguste. Ce lieu est très discret, élégant et moderne avec ses sièges bleus vifs. La formule déjeuner à 37€ avec 2 choix pour chaque plat est très attractive ainsi nous ne nous en privons pas. Je choisis le pot d’endives, châtaignes, salsifis, pommes, échalotes et pulpe de raisin. L’été n’est plus là, nous initions une nouvelle saison et cette entrée l’illustre bien. Les légumes sont très savoureux mais la pulpe de raisin est un peu trop présente, cela déséquilibre quelque peu ce plat.

auguste11La deuxième option est une saucisse de Morteau en persillade lyonnaise et sa chantilly de pommes de terre. C’est gourmand et gouteux.

auguste12Pour la suite je découvre une volaille fermière excellente avec la peau caramélisée accompagnée de cèpes, poireaux et ravioles dans un bouillon parfumé au foin. Je n’ai aucun reproche à faire à ce plat, la qualité des produits est présente mais ce n’est pas très inventif.

auguste14Le deuxième plat est un lieu jaune, haricots de Paimpol et pistou à la coriandre. Cette assiette est jolie et agréable gustativement.

auguste13Pour terminer les traditionnels prendront les crêpes suzettes à l’orange et sorbet fromage blanc et les autres la nage de litchi vanillé et framboises, sorbet fruits rouges.

auguste15Le premier dessert est effectivement très bon mais sans surprise et le second plus original, frais et fruité, une jolie conclusion. La carte des vins est également correcte mais sans plus, toutes les références tiennent sur deux pages. Comme vous l’aurez compris, je n’ai pas été époustouflée, la qualité était là mais cela manquait vraiment de folie et d’originalité.

Auguste, une cuisine classique de qualité mais un peu triste

Auguste, 54 rue de Bourgogne, 75007 Paris

Menu midi à 37€ et menu soir à 88€

Itinéraires
Faites-tourner les Bolinettes
  •  
  •  
  •  
  •  
Laisser une réponse